Nouvelle revue “Le Verbe d’Yvain” n° 1

Posted by on Aug 4, 2017 in Yves de Lessines | Leave a comment

Je vous signale qu’il existe aujourd’hui le premier numéro de la revue “Le Verbe d’Yvain”, consacrée aux “Centuries” attribuées selon nous, non plus à Nostradamus, mais bien à l’Abbé de l’ancienne Abbaye de Cambron en Belgique : Yvo de Lessinis…

 

“Wodecq, le 24 juin 2017

Chers membres et sympathisants,

Suite aux ateliers organisés par notre association, et dans la foulée des livres publiés notamment par Rudy Cambier, Jean-Philippe Lahouste, et, tout récemment Pierre Pagniez, plusieurs membres ont

 

mis par écrit eux-aussi le résultat de leurs recherches, sous la forme d’articles.

Nous pouvons  donc vous annoncer la parution du premier numéro de notre revue périodique d’études historique et littéraires sur les Centuries :

«  Le Verbe d’Yvain »

 

Cette publication sera bisannuelle et paraîtra – symboliquement – aux fêtes traditionnelles de la

Saint Jean, soit le 24 juin pour celle d’été (Jean le Baptiste) et le 27 décembre pour celle d’hiver (Jean l’Evangéliste), sous la forme d’un cahier de format A4 avec une couverture en couleurs. Vous pourrez acquérir cette revue lors de nos réunions ou la recevoir par courrier postal.

Pour les membres ordinaires, le tarif sera de 3 € par numéro. Pour les membres adhérents et les personnes qui n’ont pas la qualité de membre, le tarif sera de 6 € par numéro. Le cas échéant, il conviendra d’y ajouter les frais d’envoi postaux, d’un montant forfaitaire de deux euros.

Dans la première édition, après un éditorial de Christian Parent et une belle introduction de Claude Corteville, Yvan Hubot nous parlera de la langue des oiseaux… Francis De Larivière nous emmènera ensuite dans un voyage poétique et mystique sur les traces de Saint Bernard de Clairvaux. Pierre Pagniez donnera quand à lui quelques clés pour un décryptage géographique du texte d’Yves de Lessines. Enfin, Bruno Verhamme retracera un itinéraire décrit dans les Centuries, pour aller de Château-l’Abbaye à Rumes, puis vers Wodecq, par une analyse de quelques quatrains, avec des découvertes inédites, avec deux cartes explicatives…

Dès la parution de chaque numéro un courrier électronique vous sera envoyé pour en préciser les conditions pratiques d’acquisition.

Le premier numéro de notre revue comporte 56 pages.

Vous en trouverez, en annexe, la couverture.

Vous pouvez verser le montant de votre abonnement annuel couvrant l’acquisition deux numéros (12 euros), à majorer, le cas échéant, du total des frais postaux couvrant l’envoi des deux numéros (4 euros pour la Belgique), soit un total de 16 euros, sur le compte bancaire de notre association : BE89 6528 2023 2385, en indiquant, à titre de communication, votre nom, votre prénom et votre adresse.

Nous serions également heureux de vous compter comme membre de notre association. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un tarif avantageux lors de nos activités et pour votre abonnement annuel à notre revue (à savoir 6 euros couvrant deux numéros). Il vous suffit de verser le montant d’une cotisation comme membre ordinaire (25 euros) sur le même compte bancaire, et ce, en même temps que le prix de votre abonnement annuel (6 euros couvrant l’acquisition de deux numéros), soit un total de 31 euros, à majorer éventuellement des frais postaux (4 euros couvrant l’envoi des deux numéros, pour la Belgique).

En effet, cette réduction n’est pas valable pour les membres adhérents, qui soutiennent notre association par une cotisation réduite de 10 euros.

Au plaisir de vous rencontrer prochainement,

Tania Leveau

Secrétaire

Association sans but lucratif fondée le 9 mars 2007 pour la valorisation de la vie et l’œuvre d’Yves de Lessines
Siège social : 6, Blanc Scourchet, 7890 Ellezelles – N° d’entreprise : 890 805 438
E-mail : ivodelessinis.be@gmail.com – yvesdelessines.be@gmail.com Internet : www.ivodelessinis.org – www.yvesdelessines.org

 

Ci-dessous, les trois premiers cahiers d’une longue série dont j’ai envoyé copie à la Bibliothèque nationale sous la mention :

“LES CAHIERS D’ENDEMAINE”

Ceux-ci seront encore transformés et complétés par d’autres dans le futur… Ils se renvoient les uns aux autres. Cette interactivité permet, à mon sens, de superposer les niveaux de lecture. De la sorte, certains quatrains “participent à” et apparaissent dans différents “cahiers” qui n’ont apparemment pas de relations immédiates les uns avec les autres…

FD

Leave a Reply